marrons glacés maison

Ces marrons glacés maison ne sont pas difficiles à réaliser. Il faut surtout disposer du matériel adéquat. Ils sont moins coûteux que ceux du commerce et bien meilleurs. Alors n’hésitez pas, lancezvous !

marrons glacés
marrons glacés maison un jardin dans ma cuisine
marrons glacés
marrons glacés maison un jardin dans ma cuisine
marrons glacés
marrons glacés maison un jardin dans ma cuisine
marrons glacés
marrons glacés maison un jardin dans ma cuisine
marrons glacés
marrons glacés maison un jardin dans ma cuisine
marrons glacés
marrons glacés maison un jardin dans ma cuisine
marrons glacés
chutes de marrons glacés maison un jardin dans ma cuisine

Ingrédients pour les marrons glacés maison

900 g de marrons crus épluchés que j’ai achetés chez Picard (clic)

2 litres d’eau minérale

2 kilos de sucre de canne

2 gousses de vanille

Préparation des marrons glacés maison

Premier jour

Faire cuire les marrons  en suivant les indications sur l’emballage : j’ai choisi la cuisson à la vapeur.

Étaler les marrons dans un panier vapeur. Les placer au-dessus d’une eau frémissante et laisser cuire à couvert pendant 14 minutes. Attention : bien vérifier la cuisson des marrons ! S’ils ne sont pas assez cuits, vos marrons glacés seront durs. Par contre,  si vous les cuisez trop, ils risquent de s’effriter. Avec un manque de cuisson, le résultat sera mauvais. Si la cuisson est trop poussée, les marrons seront quand même délicieux mais vous risquez d’avoir de nombreux petits morceaux.

Dans un faitout, porter l’eau avec le sucre de canne à ébullition pendant 5 minutes ; y ajouter les gousses de vanille fendues en deux dans le sens de la longueur et grattées.

Disposer les marrons dans un panier de cuisson que vous plongerez une minute dans le mélange frémissant eau + sucre vanillé. 

Stopper la  cuisson et laisser reposer 24 heures.

Attention : il est important d’avoir un sirop frémissant car s’il est trop bouillant, les marrons risqueraient de casser. 

Deuxième jour

Retirer le panier pour égoutter les marrons. Faire cuire le sirop pendant 5 minutes environ et y plonger les marrons ;  faire frémir pendant deux minutes. Stopper la cuisson et laisser reposer 24 heures.

Troisième jour

Retirer le panier pour égoutter les marrons. Faire cuire le sirop pendant 5 minutes environ et y plonger les marrons ;  faire frémir pendant trois minutes. Stopper la cuisson et laisser reposer 24 heures.

Quatrième jour

Retirer le panier pour égoutter les marrons. Faire cuire le sirop pendant 5 minutes environ et y plonger les marrons ;  faire frémir pendant trois minutes. Stopper la cuisson et laisser reposer 24 heures.

Cinquième jour

Retirer le panier pour égoutter les marrons. Faire cuire le sirop pendant 5 minutes environ et y plonger les marrons ;  faire frémir pendant trois minutes. Stopper la cuisson et laisser reposer 24 heures. En principe, à cette étape, les marrons vont devenir de plus en plus translucides. Normalement, le confisage dure 6 jours mais suivant la grosseur et la qualité des marrons, ils peuvent être confits en 5 jours (à vous de voir si vous ajoutez un jour de cuisson supplémentaire).

Sixième jour

Retirer le panier pour égoutter les marrons. Faire cuire le sirop pendant 5 minutes environ et y plonger les marrons ;  faire frémir pendant trois minutes. En principe 6 jours suffisent pour que les marrons soient confits mais si vous trouvez qu’ils ne le sont pas assez, vous pouvez compter une journée supplémentaire.

Déposer les marrons égouttés sur des grilles à pâtisserie tapissées de papier sulfurisé.

Pour avoir un beau visuel, vous pouvez (mais c’est facultatif) napper les marrons d’un mélange sirop+sucre glace. Personnellement, je préfère m’en passer car je trouve que cela altère la qualité gustative des marrons.

Laisser sécher les marrons 24 heures avant de les ranger dans une belle boîte.

Vous allez sûrement avoir des chutes que vous pourrez déguster bien sûr, mais aussi utiliser en pâtisserie, dans une bûche par exemple.

Aidez moi à faire connaître le site en partageant, merci.

 

Laisser un commentaire