confiture de groseilles

Cette confiture de groseilles a beaucoup de saveurs.  Dans la réalisation de cette recette, le plus long c’est de cueillir et d’égrapper les groseilles.

confiture de groseilles un jardin dans ma cuisine
confiture de groseilles maison

Pour être précise, j’aurais dû appeler cette confiture « marmelade » car dans cette dernière, les fruits sont réduits en purée. La confiture est en fait une préparation dans laquelle les fruits restent entiers.

Pour cette marmelade, j’ai voulu essayer une méthode beaucoup plus rapide en évitant de passer les fruits au moulin à légumes et le résultat m’a beaucoup plu.

En effet, ce qui est désagréable dans la confiture de groseilles,  ce sont les petites graines du fruit qui peuvent se coincer entre les dents et avec cette méthode, les petites graines sont broyées avec le fruit.

J’accompagne ces délicieuses tartines (clic) faites maison d’une tisane (clic) à base d’harpagophytum.

Le saviez-vous ?

La groseille contient beaucoup de vitamines C, de fibres et de flavonoïdes.

 

Ingrédients de la confiture de groseilles

3 pots environ

1 kilo 100 de jus de  groseilles rouges

750 g de sucre de canne

1 citron jaune

confiture de groseilles un jardin dans ma cuisine
confiture de groseilles maison

Préparation de la confiture de groseilles

Laver les groseilles sans les faire tremper, les égoutter, les sécher et les égrapper.

Supprimer les groseilles abîmées.

Mettre les groseilles dans le super blender (clic) et mixer jusqu’à disparition des petites graines. Pour cela, il faut un blender de qualité, je ne sais pas si cela marche avec tous les appareils.

Peser le jus obtenu et le verser dans une cocotte en fonte.

Ajouter le sucre (à vous d’adapter la quantité de sucre par rapport à la quantité du jus que vous avez obtenu).

Ajouter le jus d’un citron jaune.

Pendant toute la cuisson, mélanger régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois.

Porter à ébullition et quand cela commence à bouillir, compter une dizaine de minutes environ de cuisson à feu vif (surveiller de près).

Écumer (il y a pas mal d’écume, il faut bien tout enlever).

Vérifier la cuisson (je me fie à mon instinct). Vous pouvez également verser quelques gouttes de  confiture sur une assiette froide (mise au congélateur quelques minutes), si les gouttes se figent immédiatement, la confiture est cuite.

Mettre en pots immédiatement, fermer le couvercle et retourner les pots.

 

 

Laisser un commentaire