confiture de rhubarbe

Une confiture de rhubarbe qui sera appréciée pour le petit déjeuner ou tout simplement pour sucrer un yaourt. J’ai la chance d’avoir de la rhubarbe dans le jardin et j’en profite pour réaliser de nombreuses recettes comme celle du gâteau rhubarbe (clic) ou la tarte à la rhubarbe (clic)

confiture de rhubarbe
confiture de rhubarbe
confiture de rhubarbe
confiture de rhubarbe

Le saviez-vous ?

Les pieds de rhubarbe doivent être divisés pour une bonne production. Pour en savoir plus sur la culture de la  rhubarbe (clic)

Pour 5 pots

Ingrédients de la confiture de rhubarbe

1 kg 345 g de rhubarbe (poids de la rhubarbe épluchée)

850 g de sucre de canne

1 jus de citron

Préparation de la confiture de rhubarbe

Préparer les pots, il faut qu’ils soient parfaitement propres (les plonger dans l’eau bouillante avec les couvercles et les essuyer avec un torchon propre).

Laver et peler (non obligatoire) les tiges de rhubarbe et les couper en tronçons.

Dans une cocotte en fonte, déposer la rhubarbe et le sucre, mélanger et laisser reposer toute une nuit.

Faire cuire 25 minutes (un peu plus, un peu moins en fonction du plat de cuisson choisi et de l’épaisseur des tronçons) à partir de l’ébullition en mélangeant régulièrement (j’ai mis puissance 6 sur ma plaque à induction), il faut que ça bout mais que ça n’éclabousse pas.

Vérifier la cuisson (je me fie à mon instinct). Vous pouvez également verser une goutte de  confiture de rhubarbe sur une assiette froide (mise au congélateur quelques minutes), si la goutte se fige immédiatement, la confiture est cuite.

Mettre en pots immédiatement, fermer le couvercle et retourner les pots.

 

 

confiture de framboises

Cette confiture de framboises ou plutôt pour être précise cette marmelade est excellente.

confiture de framboises un jardin dans ma cuisine
confiture de framboises du jardin

Pour cette marmelade, j’ai utilisé le super blender, c’est vraiment super pour broyer finement les petites graines des framboises. Les framboises viennent du jardin, J’ai plusieurs variétés différentes ; certains pieds donnent plus en mai-juin, d’autres en septembre et même octobre.

A  vous d’adapter la quantité de sucre par rapport à la quantité de jus de framboises que vous avez obtenu.

Le saviez-vous ?

Pour enlever facilement les étiquettes des pots de confiture, il suffit de les laisser tremper dans de l’eau froide (et surtout pas chaude).

Pour les étiquettes récalcitrantes : ôter la pellicule imprimée, mouiller le blanc avec de l’huile d’olive, y imprégner du bicarbonate de soude.
attendre le plus longtemps possible (quelques heures) et frotter avec le doigt. A vous de choisir la méthode en fonction des pots.

 

Ingrédients de la confiture de framboises

760 g de framboises

500 g de sucre de canne

Préparation de la confiture de framboises

Laver les framboises rapidement sous l’eau sans les faire tremper, les égoutter et les sécher.

Supprimer les framboises abîmées.

Mettre les framboises dans le super blender (clic) et mixer jusqu’à disparition des petites graines.

Peser le jus obtenu et le verser dans une cocotte en fonte.

Ajouter le sucre de canne.

Pendant toute la cuisson, mélanger régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois.

Porter à ébullition et quand cela commence à bouillir, compter une dizaine de minutes environ de cuisson à feu vif (surveiller de près).

Écumer.

Vérifier la cuisson (je me fie à mon instinct). Vous pouvez également verser une goutte de  confiture sur une assiette froide (mise au congélateur quelques minutes), si la goutte se fige immédiatement, la confiture est cuite.

Mettre en pots immédiatement, fermer le couvercle et retourner les pots.

confiture de groseilles

Cette confiture de groseilles a beaucoup de saveurs.  Dans la réalisation de cette recette, le plus long c’est de cueillir et d’égrapper les groseilles.

confiture de groseilles un jardin dans ma cuisine
confiture de groseilles maison

Pour être précise, j’aurais dû appeler cette confiture « marmelade » car dans cette dernière, les fruits sont réduits en purée. La confiture est en fait une préparation dans laquelle les fruits restent entiers.

Pour cette marmelade, j’ai voulu essayer une méthode beaucoup plus rapide en évitant de passer les fruits au moulin à légumes et le résultat m’a beaucoup plu.

En effet, ce qui est désagréable dans la confiture de groseilles,  ce sont les petites graines du fruit qui peuvent se coincer entre les dents et avec cette méthode, les petites graines sont broyées avec le fruit.

J’accompagne ces délicieuses tartines (clic) faites maison d’une tisane (clic) à base d’harpagophytum.

Le saviez-vous ?

La groseille contient beaucoup de vitamines C, de fibres et de flavonoïdes.

 

Ingrédients de la confiture de groseilles

3 pots environ

1 kilo 100 de jus de  groseilles rouges

750 g de sucre de canne

1 citron jaune

confiture de groseilles un jardin dans ma cuisine
confiture de groseilles maison

Préparation de la confiture de groseilles

Laver les groseilles sans les faire tremper, les égoutter, les sécher et les égrapper.

Supprimer les groseilles abîmées.

Mettre les groseilles dans le super blender (clic) et mixer jusqu’à disparition des petites graines. Pour cela, il faut un blender de qualité, je ne sais pas si cela marche avec tous les appareils.

Peser le jus obtenu et le verser dans une cocotte en fonte.

Ajouter le sucre (à vous d’adapter la quantité de sucre par rapport à la quantité du jus que vous avez obtenu).

Ajouter le jus d’un citron jaune.

Pendant toute la cuisson, mélanger régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois.

Porter à ébullition et quand cela commence à bouillir, compter une dizaine de minutes environ de cuisson à feu vif (surveiller de près).

Écumer (il y a pas mal d’écume, il faut bien tout enlever).

Vérifier la cuisson (je me fie à mon instinct). Vous pouvez également verser quelques gouttes de  confiture sur une assiette froide (mise au congélateur quelques minutes), si les gouttes se figent immédiatement, la confiture est cuite.

Mettre en pots immédiatement, fermer le couvercle et retourner les pots.

 

 

Cramaillote ou miel de pissenlit

Cramaillote ou miel de pissenlit
cramaillote miel de pissenlit

La réalisation de  la cramaillote ou miel de pissenlit est un peu longue, mais c’est aussi l’occasion de faire une sortie en famille pour aller cueillir les pissenlits. Attention de bien choisir un endroit non traité . Je les ai ramassés dans mon jardin et dans celui du voisin.

cramaillotte ou miel de pissenlit un jardin dans ma cuisine
cramaillote miel de pissenlit

Je n’ai fait qu’un seul petit pot car je voulais juste tester. Je ne suis pas grande consommatrice de confitures mais j’en fais de temps en temps pour offrir. J’ai trouvé la cramaillotte légèrement amère et  peu  sucré.

Ingrédients

60 g de pétales de  fleurs de pissenlit (130 fleurs environ)

25 cl d’eau minérale

Sucre de canne (poids en fonction de la quantité de jus filtré)

Un demi-pomelo de Corse (clic) bio ou une orange bio

Un demi-citron jaune bio

A vous d’adapter les quantités par rapport au poids des pétales de pissenlit ramassés.

 

cramaillote miel de pissenlit
cramaillote miel de pissenlit

🙂

cramaillote ou miel de pissenlit
cramaillote miel de pissenlit

🙂

cramaillote ou miel de pissenlit
cramaillote miel de pissenlit

🙂

cramaillote ou miel de pissenlit
cramaillote miel de pissenlit

Préparation de la cramaillote ou miel de pissenlit

Cueillir les fleurs de pissenlit bien épanouies, de préférence le matin.

Laver les fleurs rapidement et délicatement ; les faire sécher dans un endroit chaud et sec mais pas au soleil, elles risqueraient de se dessécher. J’ai mis du papier absorbant  sous les fleurs pour faciliter le séchage.

Séparer les pétales jaunes de la partie verte de la fleur. C’est l’étape la plus fastidieuse ! A plusieurs, c’est plus sympa 🙂

Laver les fruits et les couper en tranches en laissant les pépins ainsi que la peau.

Dans un saladier, mettre les pétales de pissenlit, les rondelles de fruits  et recouvrir de 25 cl d’eau minérale.

Laisser macérer une nuit à température ambiante.

Le lendemain, cuire le tout pendant une trentaine de minutes, puis filtrer pour récupérer le jus.

Peser le jus et ajouter 150 g de sucre pour 235 g de jus récupéré.

Cuire le tout pendant une vingtaine de minutes. Attention de ne pas trop la faire cuire (comme moi) pour que la confiture garde une texture de miel.

Vérifier la cuisson et mettre la gelée brûlante dans un pot stérilisé, fermer et laisser refroidir, pot retourné.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez rechercher une recette par ingrédient, tapez son nom dans la zone recherche.

Et pour ne rien rater des recettes, inscrivez-vous sur le site par mail (deux mails par semaine).

N’hésitez pas à commenter, aimer, partager 🙂 merci

Confiture de tomates vertes

C’est en voyant une recette de confiture de tomates vertes sur le blog de Manue (clic) que j’ai eu  envie d’essayer. J’ai modifié la recette en ajoutant de la vanille, du gingembre et une pomme.

Confiture de tomates vertes un jardin dans ma cuisine
confiture de tomates vertes

Ingrédients de la confiture de tomates vertes

2 kg 250 de tomates vertes

1kg 900 de sucre de canne

1 gousse de vanille

Un citron bio

Une pomme

20 g de gingembre frais

Confiture de tomates vertes un jardin dans ma cuisine

Préparation de la confiture de tomates vertes

Laver et couper finement les tomates.

Couper une gousse de vanille pour y enlever les graines.

Éplucher le gingembre et le couper en tout petits morceaux.

Mettre les tomates, les graines de vanille, la gousse vide, le jus du citron, le zeste et le gingembre dans une bassine.

Recouvrir de sucre et laisser reposer toute la nuit.

Le lendemain, ajouter la pomme coupée en petits morceaux et faire cuire le tout environ 35 minutes.

Remuer souvent.

Vérifier que la confiture est cuite en déposant une goutte sur une assiette froide. Elle doit se figer.